Grossesse et bisphénol A : quelles précautions prendre ?

Sommaire

Le bisphénol A est utilisé pour la fabrication de plastiques particuliers (les polycarbonates) et de résines (résines époxy). Ces plastiques et résines servent à la fabrication de contenants alimentaires (ex : bouteilles recyclables, boites de conserves, canettes, etc.).

Alors, en quoi le bisphénol A est-il dangereux et comment s'en protéger pendant la grossesse ?

Danger du bisphénol A

Le bisphénol A est inscrit par l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) sur la liste des substances extrêmement préoccupantes du fait de ses propriétés reprotoxiques, mais également depuis le 16 juin 2017 en tant que perturbateur endocrinien.

Le bisphénol A peut contaminer les denrées alimentaires qu'il contient et a donc été reconnu dangereux pour la santé, particulièrement pour celle des enfants de moins de 3 ans et des femmes enceintes ou allaitantes.

Bon à savoir : le bisphénol A est interdit depuis le 1er janvier 2013 pour les contenants alimentaires de denrées destinées aux enfants de moins de 3 ans (ex : les biberons) et l'est pour tous les contenants alimentaires depuis le 1er janvier 2015. À compter de 2020, la mise sur le marché du bisphénol A à une concentration égale ou supérieure à 0,02 % dans les papiers thermiques (tickets de caisse, reçus de carte bancaire, etc.) sera également interdite en Europe (règlement UE 2016/2235 de la Commission européenne du 12 décembre 2016).

Dans quels produits retrouve-t-on le bisphénol A ?

Malheureusement, ce polluant est omniprésent. Mieux vaut donc connaître les produits en contenant pour les éviter au maximum :

  • produits conditionnés en boîtes de conserve (ils représentent environ 50% de l’exposition alimentaire totale) ;
  • eau distribuée en bonbonnes ;
  • denrées d’origine animale (viande, abats, charcuterie - la contamination se faisant après abattage)  ;
  • conditionnements plastique pour conserver et réchauffer les aliments et les boissons comme les boîtes hermétiques micro-ondables ;
  • assiettes et couverts en plastique.

À noter : le bisphénol A est également présent dans les optiques de phares, le matériel électrique et les câbles, les appareils électroménagers, les dispositifs médicaux, les encres d’imprimerie, le cuit-vapeur, les cuves d’autocuiseur, les douilles de pâtisserie, les bacs de réfrigérateur, etc.

Prudence pendant la grossesse !

Pendant votre grossesse :

  • Privilégiez les aliments et les boissons conservés dans des briques en carton ou dans des bocaux en verre.
  • Sachez aussi que la nocivité peut se faire par inhalation (via l’air ambiant) et par voie cutanée (au contact de produits contenant du bisphénol A). C'est pourquoi les tickets de caisse et tickets bancaires ont été pointés du doigt pour alerter les femmes qui sont caissières et enceintes.

Comment savoir si un produit contient du bisphénol A ?

  • Aujourd'hui, aucune mention de type « fabriqué à partir de bisphénol A  » n'est obligatoire (même si elle risque de le devenir).
  • Par contre, certains industriels apposent un pictogramme accompagné d'un chiffre de 1 à 7 sur leur produit. Si vous remarquez le chiffre 7 accompagné de la mention PC (pour polycarbonate), cela indique la présence de polycarbonate (sans la mention PC, le chiffre 7 indique la présence possible mais pas certaine de polycarbonate).

Pour une grossesse en pleine forme, rendez-vous sur nos contenus complémentaires :

  • Si vous vivez une grossesse à risque, d'autres mesures de précautions sont à prendre.
  • Pendant la grossesse, vous devez également faire attention à ce que vous mangez. Tous nos conseils sur notre page dédiée : Alimentation et grossesse.
  • La cuisine au micro-ondes est sujette à controverse. Qu'en est-il vraiment et devez-vous prendre des précautions particulières pendant votre grossesse ? Toutes les réponses dans notre astuce : Cuisiner au micro-ondes, quel impact pour la santé ?

Ces pros peuvent vous aider