Aquabike et femme enceinte

Sommaire

Être enceinte n’est pas synonyme d’inactivité physique, bien au contraire. Quand la grossesse se passe sans problèmes, de nombreux sports sont même recommandés.

L’aquabike en fait partie ! En quoi consiste ce sport et pourquoi est-il recommandé aux femmes enceintes ? On vous en dit plus.

Qu’est-ce que l’aquabike ?

Appelé aussi aquabiking, l’aquabike connaît une popularité de plus en plus importante. Elle s’adresse aussi bien aux femmes qu’aux hommes désireuses/désireux de raffermir ou muscler leur corps.

La discipline résulte de la combinaison entre le vélo stationnaire et les sports aquatiques :

  • La personne est assise sur un vélo stationnaire immergé dans l’eau et se retrouve elle-même immergée jusqu’à la hauteur de la poitrine.
  • De nombreux muscles sont sollicités par l’exercice : les grands fessiers, les ischio-jambiers, les mollets, les quadriceps ou encore les abdominaux.

À noter : on peut pratiquer l’aquabike, même sans savoir nager.

L’eau offre plusieurs avantages, grâce à la résistance qu’elle crée et sa capacité d’apesanteur :

  • L’eau refroidit le corps et créé une sensation de massage qui permet de lutter contre la cellulite et les amas de masse grasse.
  • La flottabilité qu’elle offre facilite la circulation sanguine.
  • Elle permet de réduire les courbatures.
  • Elle diminue l’œdème et le temps de récupération après l’exercice.

Bon à savoir : les séances se déroulent le plus souvent en groupe et sont menées par un entraîneur qualifié.

Aquabike : compatible avec la grossesse

Être enceinte n’est pas une maladie et n’exclut donc pas de pratiquer une activité physique. Tous les sports ne sont pas recommandés pour autant, l’accord de votre médecin pour poursuivre ou commencer un sport est crucial, parlez-en !

L’aquabike entre dans la catégorie des pratiques sportives compatibles avec la grossesse :

  • c’est un sport doux et complet ;
  • le fait de pédaler dans l’eau permet d’éviter la rétention d’eau et de stimuler la circulation sanguine ;
  • certains établissements proposent même des cours d’aquabike spéciaux pour les femmes enceintes.

Les autres pratiques recommandées sont notamment : la natation, la marche, le ski de fond, la gymnastique douce, la danse ou encore le vélo.

À noter : les choses sont différentes si la grossesse ne se passe pas normalement, et la pratique d’une quelconque activité physique peut être proscrite. N’hésitez pas à demander conseils à votre médecin.

Aquabike et grossesse : précautions à prendre

Il est cependant important de prendre des précautions en pratiquant un sport pendant la grossesse, comme par exemple :

  • éviter les mouvements brusques ;
  • se reposer plus souvent ;
  • dans tous les cas, écouter son corps et savoir s’arrêter ou ne pas trop forcer.

Pour celles qui sont sédentaires, commencez doucement. Si vous avez l’habitude de pratiquer une activité physique, ne forcez pas trop pendant la grossesse.

Bon à savoir : le ski alpin, le judo, le karaté, le vélo de montagne ou encore l’équitation sont par exemple des sports que les femmes enceintes devraient éviter, surtout après le quatrième mois de grossesse.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider