Grippe et grossesse

Sommaire

La grippe est une maladie virale fréquente en hiver. Chaque année, elle touche environ 15 % de femmes enceintes. Habituellement bénigne chez les personnes en bonne santé, la grippe doit être prise au sérieux et correctement traitée chez la femme enceinte.

Qu'est-ce que la grippe ?

La grippe est une maladie infectieuse virale, très contagieuse transmise par les voies respiratoires. Elle est responsable d'épidémies annuelles principalement en hiver.

Les symptômes de la grippe sont un syndrome fébrile aigu avec de la fièvre, des maux de tête, des courbatures et des signes ORL (toux, écoulement nasal, mal de gorge, etc.). Elle dure entre 4 et 5 jours et cède spontanément. Le traitement de la grippe est habituellement symptomatique et repose principalement sur des antipyrétiques pour lutter contre la fièvre.

Grippe et grossesse : conséquences pour le fœtus

La grippe a habituellement peu de conséquences pour le fœtus sauf en cas de surinfections. Par contre, elle peut être responsable d'un accouchement prématuré. La fièvre, quelle que soit sa cause, augmente le risque d'accouchement prématuré et doit être prise en charge rapidement.

Vaccin antigrippal et grossesse

Le vaccin antigrippal est recommandé chez la femme enceinte qui présente des facteurs de risque (asthme, problèmes cardiaques, etc.), quel que soit le trimestre de la grossesse, indique le HCSP (Haut conseil de la santé publique).

À noter : en 2021, seules 21,1 % des femmes enceintes déclaraient avoir été vaccinées contre la grippe saisonnière (la couverture vaccinale était plus élevée chez les femmes ayant une activité professionnelle et chez celles vivant dans un foyer aux revenus élevés).

Le vaccin antigrippal saisonnier ne présente pas de risque particulier ni pour le fœtus, ni pour la maman. Avec le vaccin antigrippal, les nouveau-nés sont protégés deux à trois mois contre l’infection. Mais chaque cas étant particulier, seul un médecin peut conseiller ou non la vaccination.

Notez que cette vaccination est prise en charge à 100 % par l'Assurance Maladie. Les femmes concernées reçoivent une invitation et un bon de prise en charge de leur caisse d'Assurance Maladie permettant de retirer gratuitement le vaccin chez le pharmacien et de se faire vacciner par le professionnel de leur choix (y compris le pharmacien lui-même). L'injection est quant à elle prise en charge dans les conditions habituelles.

Les professionnels habilités à pratiquer le vaccin sont :

La quasi totalité des femmes enceintes vaccinées le sont après une recommandation de leur médecin ou de leur sage-femme.

À noter qu'en ce qui concerne la grippe 2018-2019, l’efficacité vaccinale chez l’ensemble des personnes à risque ne serait que de 59 % contre le virus A(H1N1)pdm09 et de 19 % seulement le virus A(H3N2), la souche prédominante.

Bon à savoir : le décret n° 2016-743 du 2 juin 2016 autorise les sages-femmes à vacciner l'entourage de la mère et du nouveau-né, dès la grossesse et pendant les huit semaines qui suivent l'accouchement. La liste des vaccinations que les sages-femmes sont autorisées à pratiquer (dont la grippe) est fixée par un arrêté du 1er mars 2022.

Grippe ou listériose ?

Les symptômes de la grippe et de la listériose sont très semblables. Si la grippe a peu d'incidence habituellement sur la grossesse (hormis la fièvre), la listériose peut avoir de lourdes conséquences pour le bébé.

L'apparition de fièvre et de courbatures chez une femme enceinte doit faire rapidement consulter un médecin pour rechercher la cause de ces symptômes et mettre en route le traitement adéquat.

Important : en cette période de forte propagation du coronavirus COVID-19, la femme enceinte est un cas particulier et est considérée, par mesure de précaution, comme une personne à risque de développer plus facilement ces formes sévères ; PagesJaunes fait le point sur les conseils et mesures de prévention à suivre.  

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?

Ces pros peuvent vous aider