Pertes marrons grossesse

Sommaire

Les pertes marrons en petite quantité sont fréquentes au début de la grossesse.

À quoi correspondent les pertes marrons ?

Elles correspondent à l'évacuation de saignements anciens. Comme toute perte de sang au cours de la grossesse, la femme enceinte doit prendre avis auprès de son gynécologue pour connaître la marche à suivre qui lui est propre.

Fréquentes au cours du premier trimestre

Ces pertes de sang ancien sont fréquentes dans les trois premiers mois. Environ 15 % des grossesses qui vont évoluer normalement s'accompagnent de pertes brunes.

Elles sont souvent dues à un décollement de l'œuf ou à un défaut d'accolement à la paroi de l’utérus. Il est alors conseillé à la patiente de se reposer. En règle générale, ces pertes ont tendance à s'arrêter spontanément après la 12e semaine d'aménorrhée.

Pertes marrons et fausse couche

Les pertes marrons, surtout si elles sont abondantes et accompagnées de douleurs, peuvent être un signe de fausse couche.

Deux examens permettent de confirmer que la grossesse évolue bien :

  • le dosage de l'hormone caractéristique de la grossesse (β HCG) à deux reprises (le taux hormonal doit être plus élevé sur la deuxième prise de sang) ;
  • l'échographie si elle peut visualiser une activité cardiaque embryonnaire ou fœtale et montre que la grossesse est évolutive.

Pertes marrons et grossesse extra-utérine

Si la grossesse vient juste de débuter ou que l'échographie affirmant que la grossesse est bien située dans l'utérus n'a pas encore été faite, des pertes brunes sont le signe d’un risque, et doivent conduire à consulter rapidement un professionnel.

En effet, ce type d’évènement est une urgence : lorsque la nidation ne se fait pas au bon endroit, elle risque d'entraîner une hémorragie qui peut être très grave.

Quand consulter un médecin pour des pertes marrons pendant la grossesse ?

Lorsqu’une femme enceinte observe des pertes de couleur marron, cela peut être lié à plusieurs situations. Ces pertes, souvent appelées pertes vaginales, sont généralement le résultat de saignements anciens qui ont pris une teinte brune.

Au début de la grossesse, ces pertes sont parfois liées à la nidation de l’embryon. Ce phénomène, qui se produit généralement 10 à 14 jours après l’ovulation, peut provoquer de légers saignements.

Si les pertes marron s’accompagnent de douleurs dans le bas-ventre, il est essentiel de prendre rendez-vous rapidement avec un professionnel de santé, comme un gynécologue.

Rassurez-vous : ces pertes sont assez courantes et ne sont pas toujours un symptôme de problème de santé. Néanmoins, elles nécessitent une réponse médicale pour s’assurer que tout se passe bien pour la future maman et le bébé.

Les causes des pertes marron varient. Par exemple, elles peuvent être dues à une légère lésion du col utérin, souvent causée par un examen vaginal ou des rapports sexuels. De plus, certaines patientes observent des pertes marron lors de l’utilisation de certaines méthodes de contraception, comme la pilule.

En cas de pertes marron, il est toujours préférable d’aller consulter un professionnel de santé. Ce dernier détermine si un traitement est nécessaire et rassure sa patiente.

En résumé, les pertes marron pendant la grossesse sont une occurrence assez courante qui survient à tout moment du cycle menstruel. Bien qu’elles puissent être inquiétantes, elles ne représentent pas toujours un problème de santé. Cependant, il est toujours préférable de demander l’avis d’un médecin pour obtenir des conseils et s’assurer que tout va bien.

En conclusion

  • Les pertes marron, également appelées pertes vaginales, sont généralement le résultat de saignements anciens qui ont pris une teinte brune. Elles peuvent survenir à tout moment du cycle menstruel.
  • Ces pertes sont assez courantes, surtout au cours du premier trimestre. Elles peuvent être dues à une légère lésion du col de l’utérus ou à l’utilisation de certaines méthodes de contraception (la pilule, par exemple).
  • Dans certains cas, elles sont la conséquence d’une grossesse extra-utérine ou d’une fausse couche (surtout si elles sont accompagnées de douleurs dans le bas-ventre).
  • En cas de pertes marron, il est toujours préférable de consulter un médecin ou un gynécologue pour obtenir des conseils et s’assurer que tout se passe bien pour la future maman et le bébé.

Aussi dans la rubrique :

Santé et grossesse

Sommaire

Vaccins pendant la grossesse

Quels vaccins pendant la grossesse ?

Ces pros peuvent vous aider