Pesticides : quelles précautions prendre pendant la grossesse ?

Sommaire

Pendant la grossesse, les femmes sont particulièrement vulnérables.

Elles doivent être vigilantes aux pesticides auxquels elles sont exposées quotidiennement ou régulièrement car de nombreuses études attestent la nocivité de ces substances chimiques pour le fœtus. Toutes les infos dans notre astuce.

Risques et exposition aux pesticides

Les pesticides sont considérés comme des perturbateurs endocriniens :

  • ils peluvent entraîner des troubles neurologiques ;
  • sont probablement responsables d’une baisse de la fertilité ;
  • ils sont estimés cancérigènes ;
  • dans le cas spécifique de la grossesse : ils pourraient augmenter le risque de naissances prématurées, de malformations congénitales et entraîner le développement de maladies dans l’enfance ou à l’âge adulte.

À noter : une définition des perturbateurs endocriniens dans le cadre des produits phytopharmaceutiques (pesticides, fertilisants) a été adoptée le 4 juillet 2017 par les États membres de l'Union européenne. Les critères retenus sont : l'apparition d'effets indésirables, la perturbation du système endocrinien, et un lien de corrélation entre les deux. Alors que beaucoup considèrent cette définition trop laxiste, car n'englobant que les perturbateurs endocriniens avérés et présumés et non les perturbateurs endocriniens seulement suspectés (les moyens de preuve étant trop difficiles), elle permettra cependant de retirer du marché certaines substances actives néfastes pour les hommes et les animaux. Ces critères serviront de base à la régulation des cosmétiques, biocides, emballages et autres produits industriels.

Les pesticides regroupent :

  • les herbicides : contre les mauvaises herbes ;
  • les fongicides : contre les champignons ;
  • les insecticides : contre les insectes.

On en trouve des traces dans les sols, l’air et l’eau. Comment y est-on exposé ?

  • Par la consommation d’aliments et d’eau contenant des résidus de pesticides.
  • Par l’inhalation d’un air contaminé : si vous vivez à proximité d’une zone agricole, vous pouvez y être exposée sans vous en rendre compte.
  • En manipulant des pesticides (pour le jardinage par exemple).

Enceinte : prudence avec les pesticides !

Actuellement, l'usage des pesticides est contrôlé mais des risques subsistent. On ne peut malheureusement pas vraiment les éviter.

Par contre, quelques gestes simples sont possibles pour limiter votre exposition à ces substances pendant votre grossesse :

  • Nettoyez bien les fruits et légumes et épluchez-les : cela réduit le risque d’exposition.
  • Consommez des fruits et légumes issus de l’agriculture raisonnée ou biologique (avec un label) : les pesticides en sont absents.

Bon à savoir : 72 % des fruits et 43 % des légumes non bio sont contaminés par des pesticides (source : rapport de Générations futures publié le 6 juin 2019).

  • Les fruits et légumes ne sont pas les seuls concernés : la viande et le poisson issus de l’agriculture intensive peuvent contenir des pesticides, préférez-les bio.
  • Vérifiez la qualité de l’eau du robinet de votre commune :
    • Pour contrôler la qualité de l'eau potable chez vous, rendez-vous sur ce site gouvernemental.
    • Si vous habitez dans une région à agriculture intensive, préférez l’eau en bouteilles (en vérifiant l’étiquette pour être sûre qu'elle ne contient pas de pesticides !).
  • N’utilisez pas d’aérosols pour éliminer les insectes mais préférez les remèdes de grand-mère et les astuces naturelles.
  • Si vous jardinez, évitez les pesticides (des solutions naturelles existent).
  • Si vous travaillez dans un milieu professionnel où les pesticides sont présents, parlez-en avec votre médecin du travail.

À noter : le fonds d'indemnisation des victimes de pesticides, institué par le décret n° 2020-1463 du 27 novembre 2020, permet une meilleure reconnaissance de ces maladies professionnelles. Il indemnise les salariés du régime général et les travailleurs agricoles atteints d'une maladie d'origine professionnelle liée à une exposition aux pesticides mais aussi les enfants ayant été exposés aux pesticides avant la naissance. Par ailleurs, le décret n° 2022-573 du 19 avril 2022 a créé un nouveau tableau de maladie professionnelle pour le cancer de la prostate provoqué par les pesticides.

Pour une grossesse non exposée aux pesticides, consultez nos contenus complémentaires :

  • Pour être sûre de manger des fruits et légumes sains pendant votre grossesse, pourquoi ne pas vous lancer dans un potager ?
  • Besoin d'astuces pour se débarrasser des insectes sans utiliser de produits chimiques, qui pourraient nuire à votre enfant ? Rendez-vous sur notre site spécialisé : Désinsectisation.
  • Dans tous les cas, bien laver ses fruits et légumes pendant la grossesse est un impératif, surtout si vous n'êtes pas immunisée contre la toxoplasmose.

Ces pros peuvent vous aider