Faux positif sur un test de grossesse

Sommaire

Attendre les résultats d'un test de grossesse à domicile, un moment à la fois angoissant et exaltant. Sachez que même si ces tests sont généralement crédibles, il n'est pas rare de rencontrer des faux positifs qui indiquent à tort la présence d'une grossesse… alors qu'en réalité la personne n'est pas enceinte ! Explications sur les circonstances dans lesquelles ces conclusions erronées peuvent survenir, pour mieux comprendre la fiabilité des tests de grossesse à domicile.

Qu'est-ce qu'un test de grossesse « faux positif » ?

Les tests de grossesse réalisés à la maison reposent tous sur le même principe : ils mettent en évidence l’existence de l'hormone gonadotrophine chorionique, la bêta-hCG », dans les urines. Cette substance est produite par le futur placenta et témoigne donc de l'existence d'une grossesse.

L’hormone chorionique gonadotrope humaine ou HCG, est sécrétée pendant la grossesse, et plus spécifiquement lorsque l'embryon commence à se développer, soit environ 9 jours après la conception. C'est également le moment où l'embryon s'implante dans la paroi utérine. L'HCG contribue à maintenir le corps jaune présent dans l'ovule, qui sécrète la progestérone pour favoriser l'implantation de l'embryon.

L'HCG est essentielle pendant la grossesse : c'est cette hormone qui est recherchée lors d'un test de grossesse. Sa proportion augmente, atteint un pic vers le 2e ou 3e mois de grossesse, puis diminue. La sécrétion d'HCG varie d'une grossesse à l'autre, avec des niveaux plus élevés en cas de grossesse gémellaire. Cette hormone joue un rôle vital dans les premiers stades de la grossesse, en assurant la croissance et l'implantation de l'embryon.

Sa concentration augmente dans les urines 6 à 8 jours après la fécondation. Le seuil de détection varie selon les tests, les plus précis peuvent détecter une grossesse très précocement.

La sensibilité des tests de grossesse varie en fonction de leur type. Les tests urinaires courants détectent des niveaux d'hormone HCG de 40 à 50 UI/L, tandis que les tests précoces, qui peuvent être effectués dès 2 à 3 jours avant la date présumée des règles, détectent des proportions de 25 UI/L. Le test sanguin utilisé en laboratoire a également une sensibilité de 25 UI/L.

Un test affirmatif indique qu'une femme est enceinte. La plupart du temps, les tests de grossesse deviennent positifs 2 semaines après la conception, c'est-à-dire au moment où devraient commencer les règles suivantes. Ils peuvent être effectués dès le jour présumé des règles, mais il est préférable d'attendre au moins deux à trois jours après cette date pour obtenir un résultat plus sûr.

Sachez que ces tests effectués sur l’urine ne sont pas infaillibles : dans 1 à 2 % des cas, ils peuvent indiquer un résultat erroné. Un test de grossesse est qualifié de « faux positif » lorsqu'il annonce une grossesse alors que la femme n'est pas (ou plus) enceinte. Ce cas est très rare ; beaucoup moins fréquent que les « faux négatifs » qui  indiquent une absence de grossesse chez une femme qui est pourtant enceinte.

Dans certains cas donc, un test de grossesse peut être concluant alors qu'il n'y a pas de grossesse en cours. Ces données erronées peuvent s’expliquer par des facteurs tels que la prise de certains médicaments, une grossesse extra-utérine ou une ovulation tardive. Les tests de grossesse acquis en pharmacie sont dignes de confiance pour détecter une grossesse, mais il est important de les utiliser correctement pour obtenir un résultat sûr.

Le test sanguin est quant à lui fiable à 100 % ; il est donc indispensable, à la suite d'un test urinaire affirmatif, d'y recourir. Il permet un dosage précis de la quantité de cette hormone, ce qui permet de dater précisément une éventuelle grossesse.

Bon à savoir : Pour limiter les risques d'erreurs, il faut suivre scrupuleusement les indications du fabricant reportées sur la notice d'utilisation. Et respecter notamment le délai maximal d’interprétation : un résultat qui s'affiche trop longtemps après la réalisation du test présente un fort risque d'être inexact.

Dans quelles circonstances survient un test de grossesse « faux positif » ?

Bien que les tests de grossesse à faire soi-même soient généralement fiables, et en dehors de toute mauvaise utilisation du test, un test fait trop tôt après une fausse couche ou un accouchement peut conduire à des conclusions erronées.

Fausse couche précoce

En début de grossesse, les fausses couches précoces ne sont pas rares (elles concerneraient une grossesse sur quatre). Bon nombre d'entre elles passent inaperçues, car les femmes n'ont pas encore conscience de leur grossesse. Ainsi, si le test de grossesse est réalisé peu de temps après l'avortement spontané, le taux de bêta-hCG est encore assez haut pour être détecté.

À noter : après l'accouchement, le taux de bêta-hCG reste élevé pendant quelques jours, avant de chuter pour revenir à son niveau d'avant grossesse.

Il est recommandé d'attendre au moins deux semaines, voire quatre à six, après ces événements avant de réaliser le test pour assurer une plus grande précision. Les professionnels de santé rappellent que ce délai permet au niveau d'hormones HCG (produites par l'embryon en développement) de revenir à la normale, ce qui augmente la fiabilité du test.

Si le test est positif, il est possible que la fausse couche ne soit pas complète et qu'il reste des tissus embryonnaires dans l'utérus. Dans certains cas, le taux de HCG peut diminuer en deux à trois semaines. Cela dépend de la durée de la grossesse et de la gravité de la fausse couche. Si vous avez des doutes sur le résultat de votre test, il est toujours préférable de consulter un professionnel.

Bon à savoir : Certaines femmes ayant fait une fausse couche décident de faire un test de grossesse peu après l'événement. Certaines peuvent le faire pour confirmer la fin de la grossesse et s'assurer que le corps revient à un état de non-grossesse. Cela aide à obtenir une confirmation objective de la situation. Et d’autres peuvent vouloir vérifier si elles sont à nouveau enceintes.

Après une fausse couche, certains couples peuvent ressentir le désir de concevoir à nouveau, parfois assez rapidement. Dans ce cas, faire un test après la fausse couche permet de déterminer si une nouvelle grossesse a commencé. Le moment optimal pour concevoir à nouveau après une fausse couche peut varier d'une personne à l'autre. Un médecin peut donner des conseils personnalisés en fonction de la situation médicale et émotionnelle de chacun.

Grossesse molaire

La grossesse molaire est une anomalie rare qui se produit au moment de la fécondation. Les chromosomes maternels et paternels sont mal répartis dans l'embryon qui, de ce fait, n'est pas viable. Toutefois, elle peut être détectée par le test de grossesse.

C’est une complication grave de la grossesse qui peut nécessiter un traitement médical. Il est donc conseillé de consulter un médecin, même si la femme ne présente pas de symptômes de grossesse.

Suivi d'un traitement contre l'infertilité

Certains médicaments administrés aux femmes ayant des problèmes de fertilité contiennent de la bêta-hCG. Il s'agit de Pregnyl®, Novarel® et Ovidrel®. Ainsi, le test détecte la présence de ce traitement, non une grossesse. Cela peut être une source de grande déception pour un couple en attente d'un enfant. Les femmes qui suivent un traitement contre l'infertilité doivent être conscientes que les tests de grossesse peuvent être trompeurs. Seul un médecin peut confirmer la grossesse.

En cas de tumeurs

Certaines tumeurs cancéreuses rares, se développant dans la sphère gynécologique ou ailleurs dans l'organisme, peuvent produire de la bêta-hCG en dehors de toute grossesse. Le médecin cherchera toujours à s'assurer de son origine, afin d'écarter cette hypothèse.

Ces cas rares sont généralement accompagnés d'autres symptômes, tels qu'une prise de poids, un écoulement vaginal ou des douleurs abdominales.

En conclusion, pour écarter la possibilité d’un test de grossesse « faux positif », et même pour vérifier un résultat négatif, la solution la plus fiable reste de tester le sang.

Ces pros peuvent vous aider