Ovulation

Sommaire

Il existe plusieurs étapes pour dans le cycle de reproduction : la fécondation, la migration de l'embryon, la nidation, la grossesse, l'accouchement.

Cependant, tout ce processus commence déjà en amont, et quelques pré-requis sont nécessaires pour concevoir un enfant : l'ovulation chez la femme en est un. Mais, quand on parle d'"ovuler", en quoi cela consiste-t-il exactement ? Faisons le point.

Ovulation et cycle féminin

Le cycle féminin commence le 1er jour des règles et se termine au 1er jour des règles suivantes.

Dans ce laps de temps, qui dure en moyenne 28 jours pour un cycle normal, plusieurs étapes ont lieu :

  • À la fin des règles, l'endomètre (paroi de l'utérus) s'épaissit petit à petit et tout au long du cycle, et il se prépare ainsi à accueillir chaque mois un éventuel œuf fécondé.
  • Des follicules contenus dans les ovaires apparaissent et commencent à grossir. Ils prennent en général 1 à 2 mm par jour et se développeront jusqu'à ce qu'un ou deux follicules deviennent "dominants".
  • Au 14ème jour (pour un cycle de 28 jours), un follicule qui arrive à maturité va émettre un ovule appelé aussi "ovocyte" qui va ainsi sortir de l'ovaire : l'ovulation a lieu.
  • Cet ovule libéré par les ovaires va commencer son cheminement tout le long de la trompe jusqu'à rencontrer ou non un spermatozoïde.
  • La libération de l'ovule survient 14 jours avant les prochaines règles : pour un cycle de 28 jours, elle a lieu au 14ème jour, pour un cycle de 30 jours, elle a lieu au 16ème jour, etc.

Bon à savoir : les cycles classiques durent généralement 28 jours, mais il n'est pas rare, ni grave d'avoir des cycles plus courts ou plus longs. Cependant si vos cycles sont anormalement longs ou anormalement irréguliers, n'hésitez pas à consulter un médecin.

Durée de l'ovulation et fertilité

À l'intérieur de l'ovaire, un follicule, devenu mature, va expulser un ovule. Ce processus ne prend que quelques secondes.

À noter : afin de maximiser ses chances de tomber enceinte, une femme doit se demander quelle est la fenêtre de temps durant laquelle elle est féconde. Autrement dit : combien de temps vit un ovule ?

Le temps dit de "fertilité" repose sur les données suivantes :

  • L'ovulation à proprement parler ne dure que peu de temps : en effet, une fois l'ovocyte libéré, celui-ci a une durée de vie de 24h. S'il ne rencontre pas de spermatozoïde durant son trajet vers l'utérus, il meurt en arrivant dans celui-ci.
  • La durée de vie d'un spermatozoïde peut aller de quelques heures à 5 jours : ainsi les spermatozoïdes peuvent être encore présents au moment de l'ovulation, même si le rapport sexuel a eu lieu deux à trois jours auparavant.
  • La période de fécondité débute donc généralement 4 jours avant la libération de l'ovocyte et dure jusqu’à 24h après celle-ci, soit 5 jours au total.
  • Afin de maximiser les chances de conception, il convient d'avoir des rapports sexuels tous les deux jours environ, et de privilégier les jours 10 à 15 (pour un cycle de 28 jours).

Bon à savoir : il existe des test prédictifs d'ovulation. Ces test détectent le pic de LH, l'hormone lutéinisante, qui est secrétée juste avant l'ovulation. Ainsi, il est possible de détecter le moment propice pour mettre toutes les chances de son côté.

Troubles possibles de l'ovulation

Il existe plusieurs troubles de l'ovulation qui peuvent retarder voire empêcher la conception d'un enfant. Ils concernent la majorité des cas d'infertilité féminine.

Ces causes les plus fréquentes d'infertilité féminine sont :

  • l'absence d'ovulation (appelée "anovulation") ;
  • un trouble de l'ovulation (appelé "dysovulation").

Bon à savoir : en période d'ovulation, être stressé réduit de 45 % les chances de conception (qu’il s’agisse ou non du premier enfant).

Il existe plusieurs raisons et, parmi elles, on rencontre souvent les problèmes suivants :

  • Des ovaires polykystiques : ce syndrome touche entre 5 et 10 % des femmes. Il se caractérise par le développement de multiples kystes aux ovaires, ainsi que par des cycles menstruels très irréguliers, souvent sans ovulation.
  • Insuffisance ovarienne occulte : elle se caractérise par une absence complète d'ovulation, le plus souvent définitive.
  • Hyperprolactinémie : un excès de prolactine engendre une dysovulation. Cela se traduit par des cycles longs espacés de 6 à 8 semaines, ou par un arrêt total des cycles.

Bon à savoir : la période des ovulations démarre à la puberté. Les ovulations se terminent au moment de la ménopause. Toute femme possède dès sa naissance un nombre d'ovules déterminé qui diminue progressivement avec l'âge (appelé aussi "réserve ovarienne").

Quoi qu'il en soit, si vous constatez des cycles irréguliers, une absence de règles ou tout autre symptôme lié à votre cycle menstruel et vous paraissant anormal, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre médecin traitant ou votre gynécologue.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider