Fiabilité d'un test de grossesse

Sommaire

 

Le test de grossesse recherche l'hormone gonadotrophine chorionique (HCG) secrétée par l'œuf (celui-ci caractérise la grossesse). Le procédé est appelé immunologique parce qu'il contacte des anticorps réagissant à la présence de cette hormone. C'est grâce au taux de HCG présent dans une analyse que l'on détecte une éventuelle grossesse. Dans cet article, traitons ensemble de la fiabilité du test de grossesse !

Lire l'article

Fiabilité du test de grossesse : définition de l'UI

En pharmacologie, l'UI (unité internationale) est une unité de mesure concernant la quantité d'une substance qui est basée sur l'activité biologique mesurée, ou bien son effet.

Instituée par convention internationale, elle est employée pour un certain nombre de médicaments, pour des vaccins, les hormones, les tests de grossesse,  les vitamines, les produits sanguins, etc.

Exemple : 1 UI d'insuline est l'équivalent biologique de 0,0347 mg d'insuline humaine.

Les différents niveaux de l'UI et la fiabilité d'un test de grossesse

En vente en pharmacie, on trouve quatre types de tests :

  • de 10 à 12 UI/L : c'est un test de grossesse très précoce, qui est praticable à partir de 10 à 12 jours après la fécondation ;
  • 20 UI/L : ce test est réalisable 2 à 3 jours avant le premier jour de retard des règles ;
  • 25 UI/L : ce test a un seuil de sensibilité très proche que les précédents, mais il s'utilise vers le premier jour de retard des règles ;
  • 50 UI/L : ce test est plus rare. Il s'utilise dès le premier jour de retard des menstruations. Il peut avoir de faux négatifs le premier jour.

Bon à savoir : seules les analyses biologiques peuvent quantifier l'hormone gonadotrophine chorionique dans les urines ou dans le sang.

Fiabilité du test de grossesse : usages

L'hormone gonadotrophine corionique, ou HCG

Elle n'existe pas dans l'organisme d'une femme qui n'est pas enceinte. Le trophoblaste la sécrète aussitôt que l'œuf s'est nidé dans la paroi utérine. C'est pour cette raison qu'il est nécessaire d'attendre dix ou douze jours après la fécondation pour que l'on puisse la trouver. Le taux d'HCG augmente de manière régulière lors des six premières semaines de grossesse. Il est préférable d'attendre deux à trois jours après la date présumée des règles pour effectuer le test.

Bon à savoir : le trophoblaste est la couche de cellules présente au début du développement de l'embryon et à l'origine du placenta.

Lire l'article

Les tests de laboratoires, de pharmacie, et de grandes surfaces

Dans certains laboratoires, dès le cinquième jour de retard de règles, il est possible d'effectuer un test simple, à partir des urines, et d'avoir ainsi un diagnostic sûr en quelques  heures. En plus, le laboratoire dose la concentration. Le dosage sanguin permet le diagnostic d'une grossesse encore un peu plus tôt que celui réalisé à partir des urines.

Certains tests d'urine en vente en pharmacie donnent un résultat dix jours environ après le rapport sexuel. Par mesure de sécurité, il est préférable de les effectuer après deux ou trois jours de retard de règles. Ces tests donnent une réponse cinq à trente minutes plus tard.

Bon à savoir : la majorité des tests de grossesse se trouvent en pharmacie. Les tests achetés en grande surface sont moins rapides et leur fiabilité n'est pas absolue. En conséquence, un test négatif ne veut pas dire forcément que vous n'êtes pas enceinte. En cas de doutes, pratiquez un nouveau test. Demandez conseil à votre pharmacien.

Conseils pratiques

Vous pensez être enceinte, et vous avez acheté un test de grossesse. Pratiquez-le avec vos urines du matin car elles sont très concentrées et renferment le plus de HCG. La veille au soir, ne buvez pas beaucoup afin de concentrer vos urines en HCG, si jamais elle est présente.

Prenez uniquement le réceptacle vendu avec le test, car il est stérile. La réaction des particules de couleur que vous observez est celle des anticorps spécialement actifs contre l'hormone HCG.

Ces pros peuvent vous aider