Conseils pour préparer un projet de naissance avant l'accouchement

Sommaire

 

La tendance du projet de naissance commence petit à petit à gagner l'Hexagone. Ce document répertorie les désirs du couple concernant le déroulement de l'accouchement. Par exemple :

  • Si vous ne souhaitez pas de perfusion d'ocytocine, vous pouvez l'indiquer dans ce document.
  • Si vous aimeriez écouter de la musique pendant l'accouchement, vous pouvez aussi le notifier, etc.

Rédiger un projet de naissance c'est réfléchir à tous les aspects de l'accouchement, se projeter, être acteurs/actrices de cet événement important, et échanger avec les professionnels de santé qui suivent votre grossesse.

Ce document a aussi pour but d'être discuté avec l'équipe qui suit votre grossesse / prendra en charge votre accouchement : elle doit pouvoir s'exprimer sur ce qui est possible, risqué, etc.

Toutes les réponses pour vous aider à rédiger votre projet de naissance dans cette fiche pratique.

1. Définissez vos souhaits par rapport à l'accouchement

Pour élaborer votre projet de naissance, voici quelques conseils :

  • Commencez par la liste de questions que vous vous posez puis cherchez les réponses : vos choix en découleront. Ce sont ces choix que vous mettrez au clair dans le projet de naissance.
  • Il existe des modèles de projets de naissance mais le mieux est de rédiger une première version sans être influencés par ces modèles : vous pourrez les consulter dans un deuxième temps pour affiner le vôtre.
  • Faites des choix sur tous les aspects :
    • L'accompagnement médical : par qui ? sage-femme, obstétricien, etc.
    • Le lieu de l'accouchement : à domicile ? à l'hôpital ?
    • Les gestes médicaux pour la mère et pour l'enfant.
    • Le travail.
    • La délivrance.
    • L'allaitement.
    • Le séjour à l'hôpital.
    • Le retour à domicile, etc.

Bon à savoir : avez-vous pensé à la maison de naissance ? Il s'agit d'une structure autonome qui, sous la responsabilité exclusive de sages-femmes, accueille les femmes enceintes dans une approche personnalisée du suivi de grossesse jusqu’à leur accouchement. Elle offre aux femmes ne présentant aucun facteur de risque connu un accouchement physiologique, moins médicalisé, tout en étant contigües à un établissement de santé, ce qui garantit une plus grande sécurité en cas de complication. Ces maisons font l'objet depuis 2021 des articles L. 6323-4 et suivants du Code de la santé publique.

Lire l'article

2. Mettez votre projet de naissance au propre

  • En introduction, expliquez votre démarche, pourquoi vous avez choisi de rédiger un projet de naissance.
  • Notez vos souhaits dans une première partie pour un accouchement naturel puis, prévoyez les cas particuliers notamment en cas de césarienne dans une deuxième partie.
  • Dans une dernière partie, vous pouvez exprimer vos souhaits sur l'après-naissance.
  • Une fois rédigé, discutez-en avec l'équipe qui vous suit pour avoir un premier avis puis modifiez-le si nécessaire.
  • Une fois fini, le projet de naissance doit être signé par le médecin et vous-même, pour montrer qu'il s'agit d'un contrat moral entre vous et l'équipe soignante.
  • Faites-en une synthèse qui tient sur une page pour qu'elle soit glissée dans le dossier médical.

Attention aux formulations que vous employez :

  • Elles peuvent trahir un manque de confiance envers les professionnels de santé, voire être agressives : par conséquent, vos demandes seront mal reçues.
  • Ne donnez aucun ordre non plus : mieux vaut essayer de formuler ses demandes de façon respectueuse et bienveillante pour tous.
  • Laissez la place au dialogue.

À noter : le projet de naissance n'est pas obligatoire. Ne pas en faire ne signifie pas que vous n'avez pas d'exigences particulières pour votre accouchement. Dans tous les cas, vous pouvez poser toutes vos questions et exprimer vos souhaits à l'équipe médicale qui vous suit.

3. Communiquez votre projet de naissance

Certaines équipes médicales ont intégré le projet de naissance à leur pratique.

  • Si vous avez choisi d'être accompagnée par une Doula : elle pourra vous aider à rédiger le projet.
  • Présentez votre projet pendant la grossesse si vous savez déjà que la personne que vous voyez sera présente le jour de l'accouchement ou pourra faire le relais. Sinon, dès que la sage-femme vous a été présentée à l'arrivée à la maternité, montrez votre projet de naissance.
  • Si un point du projet met en péril votre sécurité ou celle de l'enfant le jour J, il ne pourra sans doute pas être respecté : n'hésitez pas à demander des explications après coup.

Ces pros peuvent vous aider